• 119

    119

    -Avec des si, on mettrait Paris en bouteille. Se contenta de répondre la demoiselle Meyers dans un haussement d'épaules tout en scrutant un point invisible sur le sol. Mais j'espère que tu as raison.

    -Ton père est fort, il va s'en sortir. Lui assura Alaric, ne savant pas quoi dire pour aider son amie.

    -Et nous, nous sommes là pour toi Lizzie ! Si quelque chose ne va pas, tu peux nous appeler de jour comme de nuit ! Ca fera chier mes colocataires de chambre à l'internet, mais on s'en fout d'elles ! Affirma la deuxième fille du groupe avec entrain. Bon, évite quand même d'appeler Alaric la nuit, il est grognon s'il a pas ses huit heures de sommeil. Se mit-elle à plaisanter ensuite, ce qui fit sourire d'amusement sa comparse féminine.

    -N'importe quoi ! Mais où es-tu allée chercher ça ? En leva les yeux au ciel le jeune homme, sans parvenir à camoufler une moue amusée.

      

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :