• 254

    254

    Ce baiser n'avait plus rien à voir avec celui qu'était censé offrir Roméo à Juliet, et Ophélie n'était pas suffisamment naïve et stupide pour ne pas le remarquer. Et c'était bien cela qui la chamboulait et qu'elle ne comprenait pas. 

    A quoi jouait-il ? Qu'est-ce que cela signifiait ? 

    Lui plaisait-elle ? 

    Tant de questions qui naissaient dans son esprit, apparaissant rapidement et s'entre-choquant avec les autres. Elle était incapable de mettre de l'ordre dans tout ce bazar et cela ne l'aida pas à se concentrer, à se calmer et à raisonner. Elle avait l'impression que son coeur battait à vive allure, qu'elle n'était plus capable de respirer et elle était même certaine que son visage devait être plus rouge qu'une tomate ! Il fallait que Curtis cesse son cinéma pour lui donner des explications, craignant que ses doutes, ses espoirs et ses interrogations mélangés finissent par la rendre complètement folle.

    Une prière entendue, car le jeune homme mit fin au baiser tout en la gardant dans ses bras. Il plongea son regard dans le sien tout en lui souriant tendrement.

    Il n'avait pas besoin de prononcer le moindre mot. Elle avait comprit.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :