• 283

    283

    -Ca ne fait rien Carson, je te pardonne, je ne t'en veux pas. Affirma Rosalie, le coeur gros.

    Elle n'aimait pas voir son frère ainé dans cet état là. Elle avait beau essayé de se montrer forte, de lutter pour l'aider, elle avait l'impression de ressentir tout le poids de son désespoir sur ses épaules, et cela la terrifiait. Elle craignait de ne pas pouvoir le sauver, que ses efforts pour lui permettre de se relever ne soient pas suffisants. Leur père s'était habitué à le voir ainsi, bien qu'il ne le voyait que très rarement. Elle ne savait pas comment il faisait. Pour elle, chaque nouvelle journée était une épreuve de plus, et elle ne savait plus comment faire pour aider son modèle, son idole même! 

    Et pourtant, malgré ses doutes et ses difficultés quotidiennes... 

    -Tu sais, le parc en bas de l'agence, c'est le parc où j'ai passé beaucoup de temps avec Eleonore. C'est même là-bas que je lui ai demandé de m'épouser. Lui avoua soudainement Carson, et la jeune femme se sentit encore plus mal, prenant conscience de la souffrance qu'il allait subir dans les jours à venir. 

    ... Jamais elle ne pourrait se résoudre à l'abandonner, à perdre son deuxième frère.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :