• 345

    345

    -Katryn- 

    J'étais pensive durant le diner. Mon esprit était ailleurs, bien loin de mon quotidien actuel. Et pour cause, je pensais à ma mère. Ce sera bientôt l'anniversaire de sa mort. Je suis toujours nostalgique en cette période là. Une fois le repas terminé, je suis allée prendre un album photo pour me plonger dans mes souvenirs. J'en ai récupéré quelques uns quand je suis partie à mes 18 ans, ceux qui me revenaient de droit, et Ophélie a ramené les autres pour ne rien laisser à son père. Même si ces photos me rendent triste, j'aime bien les regarder. Elles sont les vestiges de merveilleux moments de bonheur et personne ne pourra toucher à ces trésors là. 

    345

    Ophélie et moi étions les trésors de Maman, d'ailleurs. Elle nous aimait autant toutes les deux, malgré que j'étais la fille de son grand amour et pas Ophélie. Elle ne faisait aucune distinction, et elle a joué un rôle important dans le fait que je considère Ophélie comme ma soeur, et non comme ma demi-soeur. Elle aurait tout donné pour nous. Absolument tout. Et dans un sens, c'est ce qu'elle a fait. 

    Je souris en regardant les photos. Sur l'une d'elles, Maman donne la main à Ophélie pour l'aider à marcher. Ophélie avait quatre ans sur cette photo, je crois. A l'époque, elle était un peu fénéante, elle refusait de marcher si Maman ne lui tenait pas la main. C'était le dernier été que l'on a passé ensemble. Ce jour-là était une merveilleuse journée, où Karl n'était pas là, pour une fois. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :