• 362

    362

    Carson fronça les sourcils. Il se maudit. Se détesta. S'insulta de tous les noms possibles et inimaginables. Il ne devait plus penser à elle, qu'il avait perdu à tout jamais. Elle n'était plus sienne depuis longtemps, et elle serait pour toujours un simple souvenir dans sa mémoire. 

    Stupide mémoire. Il se surprit même à désirer devenir amnésique. Tout oublier pour tout recommencer. Tout oublier pour se bercer une nouvelle fois d'illusions. Tout oublier pour récupérer une vie normale. C'était simplement ce qu'il souhaitait. 

    Ne plus être hanté par son souvenir. 

    362

    Il se souvint de ce jour-là, un jour d'été pluvieux, où ils étaient restés tous les deux sur le canapé, ne souhaitant absolument pas mettre le nez dehors. Malgré la grisaille, Eleonore brillait de beauté avec son sourire plein d'espoir et de rêves qui feraient se damner n'importe qui. Et il n'osait repenser à ses yeux noisette qui pétillaient de joie et d'insouciance. Si la beauté avait un nom, elle s'appelerait Eleonore. C'était ce que Carson avait toujours dit pour la décrire.

    "-Dis Carson, tu nous vois comment plus tard ? Demanda Eleonore tout en laissant glisser ses doigts fins sur le visage de son fiancé."  Oui, parce qu'à l'époque, ils étaient fiancés. Ils voulaient se marier, être reconnus comme unis aux yeux de tous. Ils souhaitaient officialiser le lien incroyable qui les reliait et rendait leur couple si beau et si envié. 

    C'était peu de temps avant que la tempête se déclenche, brisant tout leurs rêves et espoirs, détruisant tout sur son passage et ne laissant plus que des ruines derrière elle. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :