• 502

    502

    Dans un semi-mensonge... En effet, Rosalie lui posait des questions inhabituelles depuis quelques jours au sujet de Ryan, cherchant à savoir avec de plus en plus d'insistance ce qui a bien pu se passer entre eux pour qu'il se montre aussi froid, voire cruel, envers son meilleur ami d'enfance. Il ne répondait jamais à ces interrogations, lui rappelant avec de plus en plus de virulence que ces histoires ne la concernaient pas et qu'elle n'avait pas à s'en mêler, mais cela l'intriguait qu'elle s'y intéresse avec autant d'ardeur. Elle prétextait l'inquiétude et l'incompréhension, jugeant "incroyablement stupide qu'il agisse ainsi certainement pour des broutilles", il n'en croyait pas un mot. 

    Néanmoins, contrairement à ce qu'il venait d'affirmer à sa petite-amie dans l'unique but qu'elle fiche la paix, ce n'était pas la soudaine curiosité de sa sœur qui le préoccupait. Et ce n'était pas uniquement son agacement envers l'attitude d'Andie qui le rendait aussi distant et froid envers elle. Il repensait juste à sa conversation avec Katryn après l'avoir croisé par hasard devant l'agence matrimoniale en début de soirée. Cela le taraudait depuis, et il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour elle. Il craignait que ses troubles soient aussi graves que ceux qu'avaient subi Eleonore et, bien qu'il ne portait pas particulièrement sa patronne dans son coeur, il espérait que ce ne soit pas le cas. Dans le doute, il conservait son téléphone à porter de main, ne souhaitant pas manquer son coup de téléphone si elle venait à essayer de le joindre. 

    -Excuse moi. Dit-il à Andie en sortant son téléphone qui affichait un numéro inconnu, tout en se levant du canapé pour s'éloigner de la jeune femme.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :