• 549

    -Désolée mademoiselle, mais j’ai déjà une copine et je l’aime beaucoup. Plaisanta-t-il dès qu’Ophélie libéra ses lèvres, tout en la serrant aussitôt contre lui. 

    -T’es bête ! Pouffa-t-elle en réponse, appréciant son étreinte qu’elle avait attendu toute la journée. Tu pensais à quoi ?

    -A toi, ta danse, ton corps se mouvant dans la salle. Lui susurra-t-il au creux de l’oreille avant de lui déposer un baiser dans le cou qui fit rougir la demoiselle. Depuis l’autre jour, où ils s’étaient sur le point de faire l’amour avant d’être interrompu, un rien faisait rougir Ophélie du moment que cela lui faisait repenser à  ce moment-là. Bien qu’elle ait apprécié la tournure de ces événements, et regretta qu’ils n’aient pas pu continuer, y repenser la gênait horriblement. Si bien que ni elle, ni Curtis n’a remis la question sur le tapis depuis. 

    -Ça t’a plu si je comprends bien. Se contenta-t-elle de répondre dans un bredouillement, perturbée par le regard tendre de son petit ami et de la proximité de son visage du sien. 

    -Et encore, c’est un euphémisme. Murmura-t-il avant de sortir une enveloppe de la poche arrière de son pantalon. Tiens, ça c’est pour toi ! Joyeuse St Valentin ! 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :