• 613

    613

    Aiden soupira, puis ouvrit la porte de la salle et laissa Katryn entrer la première. Cette dernière vit tout d'abord les tiroirs où étaient stockés les corps le long du mur en face d'elle. Elle vit ensuite le médecin légiste, un homme d'une cinquantaine d'année portant des lunettes légèrement de travers, qui salua sobrement son ami, puis elle, mais elle ne répondit pas. Son regard se posa sur son bureau qui était bien rangé, avec un vieil ordinateur et une pile de dossiers qui n'attendaient que d'être traité par le médecin. 

    Enfin, ses yeux se posèrent sur une table, sur lequel reposait un corps dissimulé sous une couverture blanche. Son visage afficha une grimace, son coeur se serra. Elle se sentit soudainement mal à l'aise. Elle ignorait les mots échangés entre le médecin et Aiden. Elle ne fit pas attention que son ami lui prit la main pour la soutenir. Elle ne vit pas qu'il hocha la tête, et que le médecin, non sans lui jeter un regard inquiet et compatissant, souleva le drap pour simplement découvrir le visage de la victime. 

    Aussitôt, les yeux bleus de Katryn se remplirent de larmes. Son coeur au bord de l'implosion de se briser. Elle se sentit défaillir. La tête lui tournait. 

    Son monde était en train de s'effondrer tout autour d'elle. 

    613

    Elle fixait le visage calme, posée, de la jeune fille sur la table d'autopsie. Un visage pâle parsemé de traces d'hématomes et de griffures, affichant des lèvres bleutés par le froid et l'absence de circulation sanguine. Un visage pâle encadré par de longs cheveux roux encore humides. Un cou qui affichait des bleus, marques d'une tentative de strangulation. 

    Un visage qui semblait presque endormi, mais qui affichait le passage de la fourche.

    Un visage que Katryn reconnaîtrait entre milles.

    Un visage semblable au sien.  

    Celui de sa petite sœur. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :