• 617

    617

    -Votre sœur ? Releva Carson en fronçant les sourcils, son coeur se serrant face au pressentiment qu'il l'assaillait soudain. 

    Il avait écouté les informations ce matin... Se pourrait-il ... ? 

    -Ma sœur.... Ma sœur est... Ma sœur est morte ! S'écria-t-elle brusquement avec rage. Le poignard cruelle s'enfonça dans sa poitrine, lui arrachant ses dernières illusions. 

    Elle explosa en sanglots, incapable de s'arrêter. Le coeur en miette, ensevelie par la douleur, la colère et le chagrin, Katryn ne parvenait plus à se contrôler. Elle se ratatina en elle-même, oubliant de nouveau le monde, ignorant le regard choqué du jeune homme qui se tenait en face d'elle. 

    Il savait qu'un corps avait été retrouvé par un sans abri. Il savait que la victime était jeune. Il savait que c'était probablement l'oeuvre du Chasseur. Mais il ignorait que cela pouvait le toucher à ce point, que la malheureuse pouvait être plus proche de lui qu'il ne l'imaginait. 

    617

    Voyant la jeune femme tanguer, ne devenant qu'un pantin désarticulé par l'injustice de l'existence, Carson la prit fermement par les épaules. Il tenta de se montrer réconfortant. Il lui dit doucement qu'il s'occuperait de tout ce qui concernait l'entreprise. Il annulera tous ses rendez-vous sans donner de nouvelles dates. Il informera les autres collaborateurs qu'il faut laisser leur patronne tranquille. Il fera tout pour qu'elle n'ait pas à se préoccuper d'une chose aussi futile qu'une agence matrimoniale.

    Il lui assura ensuite qu'elle n'était pas toute seule. La vie était cruelle, mais elle n'était pas toute seule pour l'affronter. Son époux allait certainement rappliquer en quatrième vitesse suite à ce tragique événement, elle avait des amis, et il lui certifia qu'elle pouvait l'appeler à n'importe quelle heure. Il n'était que son assistant, mais elle pouvait compter sur lui. Il lui promit de la soutenir sans condition, aussi longtemps qu'elle le souhaitera, tant qu'elle en aura besoin. Il lui promit de tout faire pour l'aider dans cette épreuve.

    Après tout, il comprenait parfaitement sa douleur. Lui aussi avait déjà perdu des membres de sa famille...

    617

    Bercée par la voix douce et réconfortante du jeune homme, Katryn commença petit à petit à se calmer. Enveloppée dans une aura de compassion sincère et confortable, sa crise finit par passer. Elle leva brièvement ses yeux bouffis et rougis en direction de Carson qui continuait de lui parler posément et laissa échapper un soupir de chagrin. En réaction, le jeune homme se permit de se rapprocher davantage pour frotter doucement le dos de Katryn, hésitant à lui offrir une étreinte amicale pour lui montrer davantage qu'il ne voulait que la soutenir. Elle était si désemparée qu'il en était mal à l'aise.

    -Elle n'avait que 19 ans... Pourquoi elle ? 

    -Je l'ignore. La vie suit sa propre logique qui nous dépasse.

     

          


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :