• 627

    627

    A moins qu'elle ait pris peur et craigne sa réaction ?  Se mit-il à supposer subitement.

    En effet, ils avaient prévu de passer le reste de la soirée à l'hôtel, pour être tous les deux, ensemble, et certainement pas pour se contenter de simples câlins innocents et platoniques. Avait-elle changé d'avis ? Avait-elle paniqué à l'idée de sauter le pas et avait peur de le lui dire ? L'hypothèse lui semblait tirée par les cheveux, mais vu ses hésitations pour lui parler de sa virginité, cela ne l'étonnerait pas plus que cela qu'elle soit véridique. 

    Il soupira de lassitude. Il ne voyait aucune autre hypothèse et Curtis se sentit soudainement blasé. A croire qu'il n'était qu'un pervers sexuel à ses yeux, n'ayant d'autre désir que de coucher avec elle dans les plus brefs délais. Il avait pourtant tout fait pour lui montrer qu'elle pouvait avoir confiance en lui, que jamais il ne la jugerait et qu'il l'attendrait le temps nécessaire. 

    Si elle voulait attendre davantage, elle n'avait qu'à lui dire, il n'allait pas la manger ni devenir un sombre connard tel que le Chasseur ! 

    627

    Plus tard dans la soirée, une fois le concert terminé et conformément à ce qu'il avait convenu avec Lizzie, Curtis attendit que la salle ne se vide avant de se faufiler dans le couloir privé. Il n'avait pas l'intention de s'éterniser, mais il souhaitait néanmoins s'excuser pour l'absence de sa petite-amie ! Ne voulant pas raconter sa vie aux parents de Lizzie qui lui étaient inconnus, il prétextera qu'Ophélie ne se sentait pas bien, et rentrera chez lui ni vu ni connu. Bien sûr, il avouerait la vérité à son amie si elle désirait en savoir plus, il n'avait rien à lui cacher et lui faisait confiance. 

    Le jeune homme soupira, tandis qu'il patientait gentiment dans le couloir, face à la porte de la loge. Il trouvait le temps long, mais il n'osait pas frapper directement alors que Lizzie lui avait demandé de l'attendre avant d'y aller. Elle voulait présenter elle-même son nouvel ami, et il n'avait pas le coeur à lui gâcher son plaisir. 

    Au moins, sa présence ici aura fait une heureuse, il n'aura pas supporté ce fichu concert pour rien. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :