• 653

    653

     S'il y avait bien une chose qu'Aiden Torwell avait horreur de faire dans le cadre de son travail, c'était bien annoncer les mauvaises nouvelles. Faire face à la détresse de personnes qui lui sont inconnues était déjà difficile, mais lorsqu'il s'agit d'être en face de sa meilleure amie, la tâche s'avérait nettement plus compliqué. 

    D'autant plus que lui aussi, souffrait. Lui non plus ne comprenait pas ce qu'il disait. A ses oreilles aussi, les informations sonnaient fausses. Lui aussi avait du mal à y croire. 

    Mais pourtant, il devait se rendre à l'évidence. Le rapport du médecin légiste était clair. Tout était notifié noir sur blanc. Les résultats étaient certifiées avec une neutralité froide sur des feuilles de papiers, alors qu'ils détruisaient davantage le coeur de Katryn Meteyer.

    -Je... Je suis désolé Kat'... Marmonna Aiden qui ne savait plus quoi dire après la terrible annonce invraisemblable qu'il venait de faire.  

    653

    -Ce... Ce n'est pas possible Aiden... Ophélie n'a pas pu mettre fin à ses jours... Bredouilla Katryn qui se cramponnait à son époux comme si sa vie en dépendait. La pauvre femme était dans un état déplorable, vêtue de vieux vêtements larges qui ne lui allaient absolument pas, les yeux bouffis et le visage éteint.  

    Jared tentait de soutenir sa femme du mieux qu'il le pouvait, tous les jours un peu plus tard, supportant ses humeurs et son chagrin. Cette fois-là encore, alors qu'une terrible nouvelle venait de s'abattre sur la femme de sa vie, il lui offrit le réconfort de ses bras et leur protection, lui laissant le temps d'assimiler l'information. Il jeta un regard désespéré en direction d'Aiden, le suppliant du regard. Il souhaitait subitement qu'il leur dise qu'il y avait certainement une erreur et que de nouvelles analyses seraient effectuées pour montrer qu'une autre explication était possible. 

    Malheureusement, le jeune homme ne put pas aller dans ce sens. 

    -Il n'y a pas de doute possible Kat'. Le légiste a refait les analyses et le résultat est sans appel. La strangulation n'est pas la cause de la mort. De l'eau a été retrouvé dans ses poumons et les analyses ont révélées des traces d'une grosse dose de relaxants...  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :