• 655

    655

    Tiraillé entre l'envie d'aider son amie et de repartir aussitôt travailler d'arrache pied pour tenter une explication à l'inexplicable, Aiden finit par décider de laisser Katryn aux bons soins de son époux. Par chance, la jeune femme n'était pas toute seule dans cette épreuve, le jeune homme la savait entre de bonnes mains. Jared saurait s'occuper d'elle, ainsi qu'apaiser ses tourments en tentant avec elle de comprendre la suite des événements. C'était un fait qu'Aiden avait de suite remarqué lorsqu'il avait fait sa connaissance : Jared était capable de prendre du recul et d'analyser les choses et les personnes qui l'entouraient. S'il avait bien une personne qui serait capable d'aider Katryn a essayé de comprendre ce qu'il avait bien pu se passer dans la tête de sa sœur, c'était bien lui.  

    655

    -Pourquoi, Jared ? L'interrogea justement Katryn, en larmes et allongée sur son époux, la tête contre son torse. Peu de temps après le départ de son ami, Jared n'avait pas tardé à encercler sa femme de ses bras afin de lui offrir une bulle protectrice et réconfortante. Après la perte qu'elle a vécu, elle n'avait besoin que d'amour et de se sentir entourée. Aussi longtemps qu'il le faudra, il était prêt à tout pour apaiser les troubles de la femme de sa vie. S'il avait bien une chose dont il avait horreur, c'était de voir des larmes couler sur son visage. Il avait déjà trop vu ce spectacle par le passé, et il craignait de voir les larmes s'ancrer indéfiniment sur ses joues. 

    -Je l'ignore. Soupira-t-il, pensif. Elle n'a peut-être pas supporté ce qu'elle a vécu. 

     -Je l'aurais compris si elle était seule, mais c'était tout sauf son cas, Jared ! Protesta aussitôt Katryn. Qu'Ophélie ait agi par désespoir était inconcevable pour elle. Inacceptable car trop improbable. Elle m'avait moi ! Et elle savait que j'aurais tout donné pour l'aider à surmonter ça, comme je l'ai toujours fait ! Elle avait un petit ami aussi, et pour l'avoir rencontré, je peux t'assurer qu'il ne l'aurait pas lâché d'une semelle ! 

    -Certes, mais on ignore le traumatisme qu'elle a vécu cette nuit-là. Sans compter tout ce que vous avez vécu par le passé chez son père. Tout ça cumulés, c'était peut-être trop pour elle. C'est peut-être dur à comprendre, mais tu n'as jamais été abusée... Pas comme elle. Et même si tu as tout ton possible pour la protéger de son père, il est difficile de savoir les séquelles qu'il lui a laissé. Expliqua alors Jared après un bref instant de réflexion, qui plongea Katryn dans ses pensées. 

    655

     En effet, l'évocation de son beau-père n'éveilla que des mauvais souvenirs à la jeune femme qui frissonna rien qu'en y repensant. Ce dernier n'avait fait que détruire leur vie, et Katryn avait pris sur elle pour protéger au maximum sa petite sœur. Elle aurait même sacrifié sa vie si cela avait pu la sauver. Et même si elle avait réussi à préserver sa sœur, Katryn ne pouvait qu'admettre que Jared avait raison. Elle ne pouvait pas savoir quels impacts a eu Karl sur Ophélie et ce qu'elle a subi ce soir-là. Et elle ne le saura probablement jamais.

    Aussitôt, Katryn se remit à pleurer. Alors que cette hypothèse devrait la délivrer, elle ne faisait que la dévaster davantage. Jared resserra son étreinte sans poser de questions. Son désarroi devait sortir, il n'y avait pas d'autres moyens pour qu'elle puisse aller mieux.

    -Je lui avais promis que je la protégerais toujours. J'ai trahi ma promesse. Je lui avais dit que je la protégerais... 

    -Et tu l'a fait. Elle ne pouvait juste pas être protégée cette fois-ci... 

     

        

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :