• 557

    En sortant de chez lui, il décida d’appeler sa sœur, pour savoir ce qu’elle faisait. Peut-être qu’elle accepterait de passer un peu de temps avec lui. Elle aimait toujours être présente pour lui. Il était certain qu’elle voudrait le voir. Cependant, il ne réussit qu’à tomber sur sa messagerie. Il soupira une nouvelle fois. C’était partie pour une nouvelle balade en solitaire dans les rues de Belderas. 

    Il se dirigea vers le centre de la ville, souhaitant arpenter les rues commerçantes pour pouvoir observer les autres déambuler dans l’espace. Il était certain d’y voir du monde par une si belle journée. Une aussi douce journée était exceptionnelle, et il n’était pas étonnant de voir les gens en profiter pour mettre le nez dehors en plein hiver. Le monde entier lui paraissait tellement insouciant, tellement simple, tellement paisible. Ils avaient tous leur petite vie tranquille, leur chemin pré déterminé pour visiter les différents magasins, leur café préféré, leur routine. C’était à croire que ces personnes n’avaient aucun problème, aucun souci, qu’ils menaient une vie parfaite. Comme si leur existence était un ciel parfaitement bleu, sans aucun nuage pour obscurcir la lumière du soleil.  Dans ces rues, Carson se sentit profondément seul. Son désarroi permanent contre lequel il ne cessait de lutter s’était profondément ancré en lui, et le fit se rendre compte qu’il était complètement différent des autres. Les gens normaux vivaient sous un soleil quand lui vivait sous un nuage noir qui ne voulait pas se dissiper. 

     

     

     


    votre commentaire
  • 558

    Puis, au loin à proximité d’un café, il reconnut Katryn. Il haussa un sourcil surpris, puis préféra l’ignorer. Ils travaillaient pas aujourd’hui, et elle faisait bien ce qu’elle faisait durant son temps libre. Elle n’était que sa patronne, pas une amie. Il l’avait aidé ces derniers temps dans ses problèmes personnels, mais jamais plus il n’interviendrait dans sa vie privée. Il n’en avait pas la moindre envie, même si sa curiosité le titilla en la voyant se disputer avec quelqu’un au téléphone. Néanmoins, il décida de poursuivre sa route, avant de se figer subitement. 

     

     


    votre commentaire
  • 559

    A quelques mètres de Katryn, il vit, assise sur la terrasse d’un café, Rosalie en compagnie d’un homme. Il plissa des yeux pour tenter de voir le type qui semblait trop proche de sa petite sœur. Il la voyait lui prendre la main, lui faire des sourires tendres, lui lancer des regards plein d’amour. Son cœur se serra. Il comprit pourquoi sa sœur ne lui avait pas répondu. Mais il fut déçu de constater qu’il n’avait pas été suffisamment présent dans sa vie pour qu’elle juge utile de lui parler de sa vie amoureuse. Non, pas déçu. Mais triste, c’est certain. Il avait délaissé sa sœur, qui l’avait de ce fait tenu à l’écart de sa vie. Sur le coup, il se jura d’y remédier. 

    Soudain, il vit l’homme de pencher pour embrasser Rosalie. 

    De ce fait, Carson put distinguer son visage. Sa tristesse laissa place à la colère, à la haine. 

    L’homme, c’était Ryan. 

    Son prétendu, son enfoiré de meilleur ami qui osait de se taper sa sœur.  

    __________________________________________________________________

    A suivre ... 

     

    J'espère que cette MAJ vous à plu ! Tout d'abord, je sais que je me répète, mais je suis désolée par le retard que je prends avec cette histoire. :x Mais avec les cours, la fac, c'était la folie, trop de boulot, pas forcément l'envie de travailler sur la suite, d'autant plus que mes Sims4 ont décidé de faire grève (en témoigne l'absence d'images durant cette MAJ). Enfin bref, maintenant c'est derrière moi, j'ai terminé ma licence (que j'ai validé, oh yeah!) et je suis tranquille jusqu'en septembre ! D'ici là, je compte bien avancer sur cette histoire, terminée la Partie 1 (qui arrive à pas de géant, j'ai hâte j'ai hâte !) histoire qu'elle ne stagne plus sur les bases. :) 

    Déjà, vous noterez que j'ai toujours le goût des viles coupures, niark ! Carson qui surprend Ryan avec sa frangine, ça risque de faire des étincelles !! Héhéhé ! Je vous promets une suite pleine de quelques révélations ! :P Haha,  j'ai hâte d'écrire tout ça ! 

    Ah et aussi, j'espère que vous avez apprécié la petite scène toute mignonne pour Curtis et Ophélie ! :D Comment ça, ça sent mauvais ? Je ne vois absolument pas de quoi vous parler...

    Bref, je vous dis donc à la prochaine (en espérant que mes Sims 4 se décident à coopérer) et ne jubilez pas trop en voyant Katryn s'engueuler avec Jared. ^^

     

    Bisous à tous ! :)  

     


    votre commentaire
  • 560

    Le jeune homme n'en croyait pas ses yeux. Il ne pouvait pas y croire. Après avoir brisé sa vie, son prétendu meilleur ami osait maintenant s'en prendre à sa dernière raison de vivre. Après ce qu'ils ont traversé, Ryan n'avait toujours pas retenu la leçon, et continuait à le décevoir au plus haut point et à lui planter un couteau dans le dos.  

    Fou de rage, ce fut sans attendre une minute de plus que Carson se précipita vers son ancien ami sans la moindre discrétion. Ce dernier eut les yeux ronds de surprise et se leva aussitôt de sa chaise dans un mouvement de recul. Il tenta de prononcer quelques mots pour s'expliquer, mais son comparse hors de lui l'agrippa sans ménagement par le col de sa veste avant de le lui en laisser l'occasion, faisant ainsi tomber la chaise en bois sur laquelle Ryan était précédemment assis. 

    -Espèce d'enfoiré !! Comment oses-tu !! Comment as-tu osé t'approcher de ma sœur ?! Enfoiré !! Hurla-t-il alors de fureur tout en se mettant à empoigné le cou du jeune homme qui se mit à suffoquer. 

    -Carson lâche-le !! Mais qu'est-ce qui te prend ? S'écria d'effroi Rosalie en se levant à son tour de sa chaise. Elle se doutait que son frère n'allait pas accueillir la nouvelle avec joie et bonne humeur, surtout sur le coup de la surprise, mais jamais elle n'aurait imaginé une réaction aussi violente. 

    -Carson, lâchez-le ! Intervint à son tour Katryn après avoir précipitamment raccroché son téléphone. Elle était tout aussi effarée que son amie, et bien qu'elle se doutait que le jeune homme n'avait une relation au fixe avec Ryan, jamais elle ne l'aurait soupçonné pouvoir agir de cette manière. 

    560

    Les deux femmes se dépêchèrent à forcer Carson de relâcher Ryan qui avait maintenant du mal à respirer, mais qui étonnamment ne cherchait même pas à se défendre. Carson se laissa faire, mais la haine et la colère se lisait encore parfaitement sur ses traits, continuant à balancer un flot d'insultes et autres noms d'oiseaux à son traite d'ami. Les souvenirs accaparaient son esprit, les images du passé se mélangeaient à celles du présent, à croire que Ryan avait mis un point d'honneur à faire de sa vie un véritable enfer. 

    Son meilleur ami avec sa petite sœur, non mais quelle horreur ! 

    -Carson, tu veux bien te calmer et t'expliquer à la fin ? Y'a tout le monde qui nous regarde ! Pesta alors Rosalie, horriblement gênée de se donner ainsi en spectacle. 

    -Explique lui toi ! Cracha alors en réponse Carson en direction de Ryan. J'imagine que tu t'es bien gardé de lui dire quoique ce soit, hein ? Aller, montre que pour une fois tu as des couilles, et dis lui la vérité ! Hein ? Espèce de lâche ! De crevard ! D'enfoiré ! 

     


    votre commentaire
  • 561

    561

    -Ryan, de quoi parle-t-il ? L'interrogea aussitôt Rosalie, intriguée. Bien qu'elle avait des doutes, son frère venait tout juste de lui confirmer que son petit ami lui cachait quelque chose. Son frère, sa haine et sa rage convergeait dans le sens qu'il s'était effectivement passé quelque chose entre eux auparavant. Son frère qui ne voulait pas en parler, et Ryan qui faisait son possible pour le lui cacher. Elle qui, pendant un temps qu'elle ne pouvait estimer, avait été mise à l'écart, dans les profondeurs de l'ignorance.  

    -Je... Bredouilla alors le jeune homme, mal à l'aise, terrifié. Il se trouvait maintenant dans l'embarras. Lui qui avait tant essayé de maintenir Carson à l'écart de sa relation, le voilà dorénavant au pied du mur. Il ne voulait pas chercher à se défendre. Carson pouvait bien faire ce qu'il voulait, il savait pertinemment qu'il l'avait amplement mérité. Quoiqu'il advienne, sa petite amie allait connaitre la vérité dans les minutes à venir, et Ryan savait exactement comment tout cela se terminerait.

    Jamais elle ne pourra lui pardonner.

    -Aller Ryan, dis lui ! Dis lui de quoi je parle, espèce d'enculé ! Explique lui pourquoi j'ai tellement envie de te buter pour avoir osé toucher ma sœur ! Aller, assume tes conneries, et dis-lui ! Renchérit haineusement Carson, son regard lançant des éclairs. 

    -J'ai couché avec Eleonore. Avoua subitement et avec beaucoup de honte Ryan. 

     

     


    votre commentaire