• 33

    33

    -Laisse tomber Rosalie, laisse tomber. Soupira alors Carson, plus blasé que jamais face à l'annonce. Tu ne pourras rien faire. Je l'ai tellement déçu qu'il ne veut plus de moi comme fils. Je suis la honte de la famille pour lui. Un simple parasite, une vermine, que l'on se débarasse pour être tranquille. Enlève tes oeillières Rosa, et tu verras que j'ai raison.

    -N'importe quoi, il ... Tenta-t-elle de protester, se sentant de plus en plus mal, tombant terriblement haut en voyant sa famille se déchirer de cette manière sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit.

    -Il m'abandonne. Compléta-t-il sur un ton étrangement calme, acceptant sans rechinier cette fatalité. Il sait très bien que je ne retrouverai pas de travail. Mes maigres diplômes ne valent plus rien face aux petites jeunes qui sortent tout juste de l'université. Je n'ai plus travaillé depuis longtemps. Et vu qu'il va me vider mon compte, je n'aurais même pas de quoi reprendre des études si je le voulais. Il le sait très bien, Rosa, il le sait. Et il me met volontairement dans la merde pour me faire payer, pour me montrer que je ne suis plus rien pour lui. Il me renie totalement Rosa, je ne suis plus son fils à ses yeux. Je ne suis plus rien. Affirma-t-il dans un nouveau soupir. Je vais te laisser maintenant, parle lui si tu veux, mais cela ne changera rien.

      


    1 commentaire
  • 34

    34

    La jeune femme ne répondit rien, et laissa son frère partir sans prononcer le moindre mot. Elle a été réduite au silence par la réalité qui s'est imposée à elle. Rosalie pensait sincèrement que son père les aimait tous les deux autant, et qu'il aiderait Carson quoiqu'il puisse arriver. Mais elle avait tort, son père n'était pas aussi parfaite qu'elle ne l'imaginait, et ce jour là, elle était déçue.

    Elle ne tarda pas à partir à son tour, sans même dire au revoir à son père. Tout en s'en allant, elle réfléchissait à un moyen d'aider son frère.

    Leur père l'avait peut-être abandonner, mais pas elle. Il restait son frère, et elle ferait tout son possible pour l'aider à remonter la pente, et prouver à leur père que Carson n'était pas un incapable.

    Oui, elle se le promit. Elle aiderait son frère, et un jour, leur père serait de nouveau fier de lui.

    _____________________________________________________________________________

    A suivre ...

    J'espère que cette maj vous à plu ! Et hop, l'élément déclencheur passé ! x) Avec le pas trèstrès gentil papa qui abandonne son fils. :( C'est balot x) *sbafff*

    Vos avis ? N'hésitez pas à le dire dans les commentaires ! Ca pourrait m'aider à m'améliorer !

    Prochaine maj : Demain !

    Bisous à tous !

    ______________________________________________________________________

    Mariie01 : Bienvenue dans la voie de la lumière de la défantomisation ! :o *sbaff* (Oui, là, j'avoue, ça fait illuminer du ciboulot >__< 'fin bref passons) Depuis OYH ? Eh beh ! Ca fait un bail ! *réfléchit à quand date OYH* Euuh... Oo Enfin bref ! ^^' Eeeet si ! Un des Elus qui y est passé ! (Un sur 5 ça va encore :p). Hope c'est un vrai prénom hein, mais non. x) Mais ça fait pas assez... Hors du commun à mon goût (quand on voit les noms des autres membres de la famille royale, genre Héilicya, c'est facile de comprendre quand je dis que Hope c'est pas assez hors du commun XD). Mais merci :) Et je suis contente que LLDE t'aie plu ^^

    Miss-Boulette : Bienvenue à toi aussi dans la procédure de défantomisation ! :) Aaah t'inquiète, je comprends ;) Je suis aussi très timide x) (Comment ça, ça se voit pas ? :o Bon ok, là toute suite, ça se voit pas des masses x) ) Mais faut pas hésiter hein ! Je n'ai jamais mangé persone ! ^^ rooh ne te méfie pas de chaque personnage voyons... Les perso masculins ok, mais féminins c'est pas la peine x) Oui, pas cool le papa de Carson, pas cool. >__< Vilain Richard, vilain ! :(

    lou696 : Bah... Un père à la con ? *sbafff* Ah bah vi, le monde des bisounours est à des kilomètres là mdrrr Ooooh oui ! Va falloir attendre trèèès longtemps avant de savoir qui est le gros vilain michant :p *sbafff*

    stephy94 : Le truc qui les relie tous dans cette histoire ? Tu parles d'un lien entre Katryn and co et Carson and co ? Aaah, c'est pour bientôt ça :p

    Minaya : Euuh Carson c'est le fils hein! Et son père, il s'appelle Richard, faut pas confondre ! x) Bah en effet, ça part d'une intention de forcer Carson à se bouger le derrière mais bon... Mais encore, on ne sait pas tout sur le papounet! *sbafff*

    ====> Mdrr ! Comme tu l'as dit, on est qu'au début, il n'y a pas encore tous les persos qui sont apparus alors après, ça va être folko :o *sbafff*Mon pc il va avoir deux ans! ^^ Mon père avait vu ça sur internet, mais le prob, c'est qu'il saurait le démonter pour virer la poussière ... mais il n'est pas sûr de savoir le remonter ! ^^' Dans le doute, pas toucher!!!! En attendant, mon ordi a sa clim perso maintenant, ça va le refroidir un ptit coup ! x)

    [jV]Stiitch : Eh beh! Ca faisait longtemps!! :o Et merci pour tes encouragements ^^ Rooh pourtant, c'est pas compliqué à comprendre pour l'instant :o Mdrr Oui c'est triste de voir Ophé en sachant qu'elle va mourir x__x Mais attends de voir la suite, ça va être encore plus crève coeur XD ! Et le "dieu vivant", c'est Carson, pas Carlton mdrr Qu'est-ce que vous avez toutes à me le rebaptiser ce pauvre chou ? x) Et la fille, c'est Katryn ^^

    Estelle : Mdrr peut-être que c'est lui hein (t'es bien la première à émettre cette hypothèse!), peut-être pas ! :p Vous allez tous devenir parano avec cette histoire là, je sens que je vais bien rigoler... *sbaffff*

    Mariie01 : Mais oui je vais trouver y'a pas de raison ^^ Oooh merci ^^

      

     


    9 commentaires
  • 35

    35

    Au même moment, Katryn venait d'arriver à son travail, toute heureuse d'être de nouveau entre ces murs et de retrouver ses collègues, qui étaient par ailleurs, ses employés. Elle salua joyeusement la secrétaire de l'agence matrimoniale qui lui rendit son sourire. Elle ne tarda pas à prendre l'ascenseur pour aller au deuxième étage tout en remettant en place son foulard. Elle trépignerait presque sur place, mais en tant que patronne, elle se retint pour conserver son image.

    35

    Une fois à son étage, Katryn s'avança d'un pas pressé et impatient en direction de son bureau. Elle redécouvrit tout d'abord la salle d'accueil où quelques sièges étaient installés avec quelques magasines diverses à disposition ainsi que l'eau. La décoration était à la fois sobre et chaleureuse, ce qui ravissait la jeune femme, plus que ravie de retrouver ces lieux qu'elle affectionnait tant.

      

     


    votre commentaire
  • 36

    36

    Elle continua d'avancer, tout en affichant un air joyeux. Son sourire s'élargit lorsqu'elle vit son assistante, Océane Mimosa, sagement assise devant son ordinateur entrain de travailler, murmurant quelques paroles à elle-même pour oragniser du mieux qu'elle pouvait l'emploi du temps de sa patronne. Elle leva la tête après avoir entendu la porte s'ouvrir puis se refermer.

     -Bonjour Madame Meteyer ! La salua-t-elle tout en souriant. Un sourire forcé, et Katryn le devina aisément, sachant très bien qu'Océane avait perdu toute joie depuis maintenant deux mois. 

    -Bonjour Océane, mais il me semblait t'avoir dit que tu pouvais m'appeler Katryn. Lui rappela-t-elle avec un sourire amusé.

    -C'est vrai. Admit son interlocutrice. Comment vas-tu ?

    -Ca va beaucoup mieux.

    36

    -Des nouvelles ? Demanda ensuite Katryn tout en restant en face du bureau de son assistante.

    -Le système a encore planté. Soupira en réponse Océane. Je ne cesse d'appeler le service technique mais il semble occuper. J'ai décalé tous tes rendez-vous de la semaine dernière à la semaine prochaine sauf celui avec Madame Holigan qui n'est pas disponible avant la fin du mois, voir début décembre. Elle doit rappeler pour confirmer la nouvelle date. Et la réservation de la salle des fêtes est confirmée pour le nouvel an, mais les organisateurs demandent si tu seras présente. Je leur ai dit que tu leurs donnerais une réponse à ton retour. L'informa-t-elle ensuite sur un ton parfaitement professionnel. Un effort de rester normal, pour ne rien laisser paraitre, ce qui toucha Katryn, qui constatait la dévotion de son employée, son travail étant la seule chose qui lui permettait de garder la tête hors de l'eau. 

    -Bien. Je leur enverrai un mail tout à l'heure. Il y a-t-il eu des réponses quant à mon annonce ? L'interrogea-t-elle ensuite.   

      

     


    votre commentaire
  • 37

    37

    -Plusieurs dossiers ont été reçu, et j'ai pris la liberté d'en refuser certains. Ils ne correspondaient pas aux critères que tu m'avais laissé avant ton arrêt maladie. Lui répondit Océane. J'ai déposé les autres sur ton bureau. 

    -Merci Océane. Tu as fait vraiment du bon travail pendant mon absence. La félicita Katryn.

    -Il n'y a pas de quoi. Mais Katryn, dit-elle tout en levant la tête vers elle, il n'y a pas d'urgence à me trouver un remplacent toute suite. Je resterai aussitôt longtemps que tu auras besoin de moi. Assura-t-elle d'une petite voix, hésitante, traduisant son profond mal-être. Et pour cause, la malheureuse jeune femme de vingt-six ans faisait partie des victimes du fameux violeur en série. L'une des premières, et bien que deux mois se soient passés depuis son agression, elle avait du mal à s'en remettre. Le fait qu'elle soit tombée enceinte n'a pas arrangé les choses, d'autant plus qu'elle a refusé d'avorter par simple conviction, étant anti-avortement. Une décision qui en a étonné plus d'un, et qui est souvent jugé incompréhensible. Océane assumait pleinement, même si elle ne savait pas encore si elle allait garder l'enfant, ou le faire adopter. Cependant, cette grossesse représentait l'unique erreur de son agresseur même s'il était encore trop tôt pour tenter de récupérer un peu d'ADN d'une quelconque façon que ce soit. 

      

     


    votre commentaire