• 453

    453

    -Ne t'en fais pas, ça va aller. Lui assura Curtis avec un sourire réconfortant, avant d'ajouter, intrigué, que, mais pourquoi tu n'aimes pas Jared ? Il a fait quelque chose de mal ? 

    -Ce... C'est pas ça mais... Enfin, il est très gentil, ce n'est pas ça le problème en fait. Bredouilla en réponse Ophélie, brusquement gênée, ayant du mal à expliquer ses raisons. Cependant, Curtis ne réagit pas, attendant patiemment qu'elle trouve le moyen de lui exprimer clairement le fond de sa pensée. C'est juste que... Il est médecin tu vois, et il est aussi dans l'humanitaire, donc... Il n'est pas souvent là en fait, il bosse vraiment beaucoup, voire même trop. Et bien qu'il soit adorable, je suis presque certaine que Katryn n'a pas besoin de ça, de quelqu'un comme lui. Elle a besoin de quelqu'un qui soit avec elle, et non tout le temps absent pour diverses raisons. Elle n'en a peut-être, sans doute, pas conscience, mais je suis presque persuadée que s'il ne change pas... Bah... 

    -Je comprends. La coupa-t-il alors, constatant qu'elle finissait par s'embrouiller dans ses explications. Tu as l'impression qu'il n'est pas fait pour elle, c'est ça ? Demanda-t-il confirmation, pour qu'elle hoche positivement la tête. Mais pourquoi tu... 

     

     


    votre commentaire
  • 454

    454

    -Tu n'imagineras jamais qui j'ai vu ! Le coupa brusquement Keith qui venait d'entrer, sans autorisation, dans la chambre de son meilleur ami. Ce dernier râla aussitôt, mais le jeune homme ignora ses protestations. Alicia ! Avec Amelia ! Elle nous fait croire qu'elle bosse, alors qu'elle va traîner avec l'autre tâche qui sert à rien ! Poursuivit-il vivement, agacé par sa découverte.

    -Alicia n'est pas obligée de te tenir informé de ses fréquentations, et elle te parlerait certainement d'Amelia si tu ne passais pas ton temps à l'insulter de tous les noms ! Soupira d'agacement Curtis. Et Keith, combien de fois vais-je devoir te rappeler qu'il faut frapper avant d'entrer ! Merde quoi, je ne suis pas tout seul ! 

    454

    -Roh c'est bon ! C'est pas comme si je vous avais surpris dans une situation compromettante ! Répliqua alors Keith avec un faussement innocent. Et puis, si vous voulez être tranquille tous les deux -et plus si affinité-, les hôtels, ça existent ! Il y en a des très bien et pas cher à Belderas, c'est cool ! Ajouta-t-il sur un ton plus léger. 

    -Keith, dégage avec tes bêtises ! En leva les yeux au ciel Curtis, blasé par l'attitude de son meilleur ami, tandis qu'Ophélie cacha son visage dans le torse de son petit-ami, très embarrassée par la situation et la discussion des deux amis. Curtis cacha sa surprise quant à son attitude pour ne pas attirer l'attention de Keith, et pria une nouvelle fois son meilleur ami de les laisser seuls. Keith haussa les épaules, râla une nouvelle fois à propos d'Alicia et Amelia, et quitta enfin la chambre.

    ____________________________________________________________

    A suivre...

    J'espère que cette maj vous à plu ! Et voilà, une longue MAJ pour Noël ! :P Bon c'est clair, il y a plus joyeux comme MAJ, mais bon... Erreur de timing on va dire ^^"

    Vos avis ? N'hésitez pas à les dire dans les commentaires ! Ca pourrait m'aider à m'améliorer !

     

    Bisous à tous !

     

    PS : Je n'ai pas vraiment eu le temps de vous préparer un vrai beau cadeau de Noël comme l'année dernière, mais j'ai quand même un petit quelque chose pour vous ! :p Pour les nostalgiques de La Lueur d'Espérance, voici en exclusivité le prologue de la version roman (qui n'avance pas beaucoup, je bug sur les premiers chapitres, erf!) de l'histoire ! C'est cadeau, et j'espère que ça vous plaira ! ^^

    Lien vers le Prologue de LLDE : ICI.

    Je vous souhaite à tous un Bon Réveillon et un Joyeux Noël ! :D

     _______________________________________________________________

    Isiis : Quelque chose, quelque chose... Ils couchent ensemble une fois par an, alors tout est relatif ! :D *sbaff* Eh vi, c'était prévisible, genre je vais lui donner un gosse aussi facilement moi, c'est beau de rêver ! *sbafff* Haha ! Ophélie aura-t-elle sa première fois avec Curtis ou avec le Chasseur ? Mystère mystère ! That is the question ! *sbafff* *détale en courant* x) 

    PrincesseDesCendres : Merciiiii !!! Haha, vous êtes nombreux (bon aller, tout le monde) à vouloir un rapprochement entre Kat et Carson ! XD Mais KAt est mariiiiééééeeee !! Comment ça, on s'en fout ? :O 

    Stephy94 : Tu verras ! :D *sbaff* 

       


    3 commentaires
  • 455

    455

    Océane sursauta en entendant le bruit de la sonnette de son appartement, et se figea de stupeur. Elle jeta un coup d'oeil à l'heure, et s'interrogea sur l'identité de son visiteur en ce début de matinée. Elle se dépêcha de s'habiller avec les premiers vêtements qui lui tombèrent sous la main, vérifia craintivement que son ventre arrondi ne se voit pas trop, puis sortit de sa chambre pour se diriger vers la porte d'entrée. 

    On sonna une nouvelle fois, et la jeune femme annonça sa venue, de plus en plus intriguée. Qui donc pouvait venir d'aussi bonne heure tout en insistant à ce point, sachant qu'elle n'attendait personne en particulier ? 

    455

    Plus curieuse que jamais, elle se dépêcha de déverrouiller la porte d'entrée, l'ouvrit, et découvrit avec surprise Aiden Torwell qui se tenait devant elle. En la voyant, il lui sourit. 

    -Agent Torwell ? S'exclama Océane sans cacher son étonnement. Que faites-vous ici ? 

    -Bonjour Mademoiselle Mimosa. Lui répondit-il simplement, tout en continuant à lui sourire avec sympathie. Je passais par ici, et je voulais vous parler de l'avancée de l'enquête. Puis-je entrer ? 

    -Oui bien sûr. Accepta la jeune femme tout en se décalant pour laisser son interlocuteur entrer à l'intérieur, pour ensuite refermer la portée derrière lui. 

     

     


    votre commentaire
  • 156

    156

    Une fois à l'intérieur, Aiden ne savait pas tellement par où commencer. Il n'y avait pas vraiment de nouvel élément, et il se demandait encore une fois pourquoi il était venu ici lorsqu'il a reconnu le quartier. De toutes les victimes, Océane était celle qui subissait le plus de conséquences et qui a vu sa vie être totalement bouleversée. De ce fait, il se sentait comme obligé de prendre davantage de ses nouvelles, et de la tenir lui-même informé de l'avancée de l'enquête, même si cette dernière ne faisait que stagner depuis des mois. Néanmoins, il voulait être certain qu'elle sache qu'ils étaient tous sur l'affaire, à l'affût pour trouver le moindre indice indiquant l'identité du Chasseur. Qu'elle sache que lui et ses collègues faisaient tout pour que justice soit faite, et que le Chasseur ne reste pas impuni pour les horribles actes qu'il a commis. 

    -On a retrouvé une nouvelle victime du Chasseur ce matin. Soupira-t-il finalement après un silence durant lequel Océane n'a pas prononcé un mot, attendant patiemment qu'il prenne la parole. Il semblerait qu'il ait toujours le même mode opératoire. Il enlève une femme, la drogue pour qu'elle perde conscience, l'emmène on ne sait où, lui bande les yeux et la ramène en ville. Pour l'instant, elle ne se souvient de rien d'autres mais on espère que ... 


    votre commentaire
  • 457

    457

    -En gros, vous n'avez rien de plus. Le coupa subitement Océane dans un soupir, mais sans surprise. Si la police avait découvert quelque chose de nouveau, elle l'aurait su bien avant qu'Aiden ne vienne frapper à sa porte. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi il est venu la voir, sachant qu'il n'avait rien de nouveau à lui apporter, à part davantage de soucis. Voir la police lui tourner autour l'agaçait plus qu'autre chose. 

    -Simplement le fait qu'il conserve le même mode opératoire, ainsi qu'il cible des femmes jeunes et vulnérables. Il n'a pas de changement brusque qui pourrait être jugé inquiétant. Mais si je suis venu, c'est qu'il me semble important de vous tenir au courant de l'enquête, afin que vous sachiez que nous continuons à rechercher activement le Chasseur... 

    -Vous n'êtes pas obligé. Au fond, cela m'importe peu. Avoua la jeune femme dans un haussement d'épaules. Cela ne changera rien, au final... Marmonna-t-elle tout en essayant de conserver une image impassible. Elle n'était plus une petite fille, faible et fragile, et elle voulait au moins avoir une image autre que celle de la malheureuse victime qui a été mise enceinte par son violeur. Elle souhaitait montrer qu'elle pouvait être forte et courageuse, et qu'elle n'est pas, qu'une simple et triste victime. 

     

     


    votre commentaire